EXPO « TRANS-FORMER »

Sorane ROTELLINI et
Angèle SACCUCCI

galerie
de
l’artothèque

Sorane ROTELLINI

« Homéostasie »

Le travail que je présente, intitulé « Homéostasie » se trouve à la lisière entre les processus artistiques et thérapeutiques. J’explore avec le media cire d’abeille, les potentialités de transformations sur la psychè́ que peut induire la manipulation du medium malléable.

Lorsque les feuilles sont immergées dans le bain de cire, elles en ressortent enrobées ; d’une surface, il éclot un objet biface et bordé qui d’une certaine façon annihile les limites pour en proposer un contour. Cette esthétique de la liminalité s’attache aux seuils et aux franchissements. Une face se présente alors que l’autre est cachée à la vue mais existe et peut être considérée dans ses potentialités en devenir.

Je me trouve in fine face à ma peau extérieure et intérieure, les deux faces étant accessibles.

L’impossible peut se révéler, se (perce)voir de l’intérieur (coenesthésie), c’est à dire dans son corps de chair, un corps biologique amené à sa propre finitude : processus de tout organisme vivant. Les épidermes (chronobiologie) et les paysages s’accordent, s’entrelacent, exsudent et dialoguent.

Cet objet se tiédit et s’attendrit lorsque je le touche, il garde les traces de mes empreintes lorsque je me retire. J’effleure l’évanescence, l’effacement et les profondeurs de l’informe.